La detox de pommes

 

Pomme de reinette et pomme d'api ...

La detox de pommes ça vous dit quelque chose ? Ce n'est pas compliqué : vous, des pommes, trois jours et beaucoup de volonté ! Pour faire court, vous ne mangez que des pommes pendant trois jours consécutifs. J'en entend déjà : "Nan mais c'est quoi encore ce truc ?", "Franchement c'est n'importe quoi", "Mais pourquoi elle fait ça, elle veut perdre quoi ?". Petit disclaimer en toute bienveillance, non la monodiète n'est pas faite pour mincir, non je ne souhaite pas m'affamer pour perdre un os et non ça n'est pas mauvais pour la santé non plus, bien au contraire, je vous explique tout ça 🙂

Des pommes mais pas que 

Tout d'abord sachez que la monodiète peut se faire avec des pommes mais pas seulement, il est aussi possible de choisir le raisin (blanc de préférence), la carotte ou encore le riz complet. Le but en ne mangeant qu'un seul aliment est de permettre à votre corps d'éliminer toutes les toxines accumulées afin de repartir sur de bonnes bases, une sorte de remise à zéro en soi. Erwann Menthéour du programme Fitnext vous explique tout dans cet article si vous voulez plus de détails sur le sujet.

Un bon candidat

Pour commencer une monodiète il faut être motivé ça va de soi mais il faut avant tout le faire pour les bonnes raisons. Elle est recommandée par exemple avant un rééquilibrage alimentaire ; après une grosse période d'excès ou tout simplement en détox de manière ponctuelle 1 à 3 fois par an, idéalement au changement de saison. C'est à dire qu'après la monodiète il est fortement recommandée de manger sainement, autrement tous les bienfaits n'agissent pas et vos efforts n'ont servis à rien 😕. Aussi, je précise que je ne suis pas diététicienne ni même docteur mais il y a tout de même des cas où la monodiète est déconseillée :

    • Si vous êtes sous traitement médical lourd
    • Si vous êtes dans une période de fatigue
    • Si vous êtes stressée ou frustrée
    • Si vous êtes enceinte

Et d'autres encore, je vous conseille donc de bien vous renseigner avant de commencer si vous êtes tenté. Ah oui et pour finir sur l'aspect santé, pour les sportives et sportifs, interdiction de s'entraîner pendant la detox !

Un nouveau petit défit

Je vous partage donc mon ressenti pendant ces 3 jours de pommes, dans une sorte de tableau de bord je vous invite à suivre mon expérience sans aucun filtre.

Jour 1 : On y croit
 

"C'est le jour 1 celui qu'on retient" j'adore cette chanson vous l'a connaissez ? 😀 Levée à 7h30 et départ de la maison à 8h15, pas le temps de prendre de petit déjeuné, c'est pas grave j'achèterai mes pommes avant d'arrivé au bureau. Par chance à Neuilly c'est jour de marché, j'achète donc un gros sachet de pomme golden histoire de tenir toute la journée ! À 10h une pomme, c'est que j'ai quand même un petit creux. À 11h, c'est l'heure de la collation, une 2ème pomme. Arrive l'heure du déjeuné et là 12h45 j'ai beaucoup trop faim ! Au repas ce sera donc 2 pommes qui me laisse clairement sur ma faim (c'est le cas de le dire !) L'après-midi est assez difficile, j'ai faim il faut le dire mais pas de pomme et je commence à avoir un peu mal à la tête, ça c'est pas cool. C'est donc le moment où je me dis "bon si demain je me sens pareil j'arrête, le but n'est pas d'être mal quand même" ! Je reste tout de même motivée (Minitongue je te déteste) et je vais faire le plein de pommes variées au supermarché en prévision d'une bonne compote maison à la cannelle. Non parce que ce soir c'est Grey's Anatomy et on mange toujours de bonnes choses devant Grey's Anatomy, c'est un rituel auquel que je ne manque jamais !

Jour 2 : Mais pourquoi est-ce que je fais ça
 

Aller plus que 2 jours ! Ce matin au petit déjeuné, pris aux alentours des 9h30, ce sera compoté maison préparée la vieille à laquelle j'ajoute de petits morceaux pour un côté un peu plus consistant (ça reste relatif n'est-ce pas 😃) et ma foi ce n'est pas trop mal. Niveau forme je me sens plutôt bien, je commence peut-être à manquer légèrement de patience 🙈 Arrive 13h et il fait beau donc on part déjeuner au soleil, je finis ma compote.  Avec la chaleur je n'ai pas plus faim que ça même si j'avoue que les boulangeries sur le chemin et même la petite salade de la collègue me fait pas mal saliver ; le mental c'est quand même fou, tout ça parce que je sais que je ne peux pas en manger ! C'est aux alentours des 16h dans une après-midi plutôt chargée niveau travail que je commence à me sentir fatiguée, réfléchir demande de l'énergie et je n'en n'ai pas suffisamment. Pour le repas du soir, j'ai quelques recherches à faire, et aucune motivation pour une nouvelle préparation donc compote de pommes 🍎

Jour 3 : Tout bascule
 

Bon c'est prévu ce midi c'est cours de renforcement musculaire donc je ne peux pas manger que des pommes pas vrai ? (Il faut bien trouver une excuse 🙈) Comment je me sens ? Euuuh vous voyez la vivacité que peut avoir une brindille ? Bin c'est moi 😂 J'ai tout simplement la sensation d'avoir perdu 4 kilos d'un coup et de devenir peu à peu transparente hihi. Mon plan était de tenir jusqu'au midi mais ça ne s'est pas vraiment passé comme ça. Malgré la détermination je craque au petit déjeuné offert par les voisins du dessous au bureau : café, thé, jus fraîchement pressés, croissants, pains au chocolat, beignets, chaussons et j'en passe, c'est de la vrai torture ! Il n'est qu'en même pas question de ruiner tout ces efforts en une journée donc je suis raisonnable et je me contente d'un jus d'orange pressé et d'une brioche au sucre. À 13h30 après le cours de sport (difficile d'ailleurs avec le peu de force que j'ai) je mange une salade à base de tomates, poivrons, chou rouge, courgettes et fêta et en dessert une nectarine (mon dieu un autre fruit que la pomme c'est tellement bon !!). De toute façon ce n'est pas compliqué après n'avoir manger que des pommes pendant 2 jours absolument tout paraît délicieux. Arrive le soir et là c'est vendredi et l'apéro chez une amie (le piège ultime) mais à ma grande surprise je reste raisonnable, je picore des tomates cerises (j'adore ça l'été !), quelques gressins avec un mélange à base de fromage frais fait maison (une recette libanaise, un délice) et de la quiche tomate, fêta et olive. Je suis rapidement rassasiée 🙂

Et sinon qu'est-ce que j'en ai pensé

On commence par les points négatifs. Premier constat, je n'ai pas tenu les 3 jours, la fatigue, la chaleur, le travail, trop difficile pour moi. Étant dans une période où j'essaie de reprendre les entraînements de manière plus régulière j'ai clairement eu la sensation que mon corps ne comprenait pas. Ensuite j'ai eu plusieurs maux de tête et l'impression d'être comme étourdie. Et bien sûr la sensation de faim qui domine n'est pas super.

Il y a quand même de bonnes choses🙂 La première victoire, mon ventre ! Il est tout plat, bien qu'il n'était pas spécialement gonflé avant la detox, là il ne peut pas être plus plat. J'ai aussi l'impression d'avoir perdu du poids, peut être psychologique je ne sais pas, je n'ai pas de balance mais en tout cas je me sens super bien.  Ça me motive d'autant plus pour continuer les entraînements, j'ai d'ailleurs pris le temps de revoir tout mon planning avec la ferme envie de m'y tenir ! Et pour finir maintenant que je repars sur de nouvelles bases (même si j'ai conscience que les effets sont amoindris du fait de n'avoir fait que 2 jours et pas 3), je compte bien reprendre une alimentation aussi saine que possible. J'en tire donc une bonne expérience que je ne regrette pas et que je recommande tout en précisant qu'il est important de s'écouter 😀

J'espère que mon expérience servira à certaines ou certains et en attendant de vous retrouver dans un prochain article, portez vous bien !

xx Jenna  

Share Tweet Pin It +1
Previous PostUn teint hâlé sans soleil !
Next PostMon mini macaron pour une manucure au top

No Comments

Laisser un commentaire

351 vues