Une réalisation de soi

Profiter de chaque instant ...

Une prise de conscience 

Vous êtes-vous un jour demandé ce qui faisait votre bonheur ? Quelles sont les choses, les moments, les lieux ou les personnes qui vous rendent vraiment heureux ? Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Où souhaitez-vous allez ? Qui souhaitez-vous devenir ? Des questions qui paraîtront bien trop philosophiques pour certains mais réconfortantes et limpides pour d'autres.  La vie d'aujourd'hui est régie de codes et de schémas que tout le monde suit sans aucune conscience, un engrenage habituel et transparent qui nous poussent à oublier notre propre volonté. Bien trop éprise de toutes ces questions et encore en recherche de leurs réponses, je vous partage mes pensées sur la question qui je l'espère vous serviront.

Se sentir capable 

Vous êtes adolescente, jeune femme, femme, maman, étudiante ; qui que vous soyez votre situation vous convient-elle ? Etes-vous à l'endroit précis où vous souhaitez être ou sur le chemin qui vous y mènera ? Si oui félicitation à vous, si vous n'en êtes pas sûres demandez-vous pourquoi. La réponse n'est bien entendue pas évidente, elle nous pousse à sortir de notre zone de confort et à vaciller dans un premier temps entre des pensées qui ne nous réconforteront pas. Pourtant l'interrogation est nécessaire et bénéfique. Ma courte expérience me permet déjà de vous dire que rien n'est impossible, chacun est capable d'entreprendre ce qu'il souhaite, l'unique clé étant votre volonté. Nous nous cachons bien trop souvent derrière des excuses et des obstacles construits pour beaucoup par notre propre chef mais qu'est-ce qui nous empêche de les abattre et d'aller voir ce qui se passe au-delà ? La réflexion vous semble farfelue ? Je vous assure qu'elle ne l'est pas, chacun à son niveau devrait se demander : Suis-je sur la route de la meilleure version de moi-même ?  Est-ce que chaque jour je m'autorise à entreprendre ce qui fera mon bonheur ? Le point de départ à tout cela est le fait de se sentir capable ! Nous sommes bien trop nombreux à ne pas nous sentir capable de faire telle ou telle chose et à avoir peur de l'échec. Mais en y réfléchissant qu'est-ce que l'échec ? Qu'à t'on à perdre à tenter et à se lancer ? Selon moi, absolument rien bien au contraire nos échecs nous poussent à en apprendre un peu plus sur nous même. Ce qui emmène le deuxième point le plus important de la réalisation de soi : se connaître soi même.

Se connaître soi même 

La question de se connaître soi même peut paraître étrange au premier abord nous sommes tous tenté de nous dire : Bien sûr que je me connais puisque c'est moi ! Mais la vérité est souvent bien plus subtile ; évidement que nous nous connaissons, nous savons quel est notre plat préféré, notre couleur favorite, notre genre de film coup de coeur ... Mais je vous parle ici de nous connaître beaucoup plus précisément, d'après moi nous apprenons à nous connaître tout au long de notre vie, de part les expériences que nous vivons, les rencontres que nous faisons, les échecs que nous connaissons mais aussi les défis que nous relevons. La connaissance de soi est un long chemin que chacun se doit de traverser le plus attentivement possible. Mais comment apprendre si nous n'entreprenons rien ? Pour approfondir notre connaissance il est indispensable d'avancer, de tenter de nouvelles choses, d'aller vers l'inconnu ou du moins l'inhabituel et de relever nos défis. Je ne vous parle pas de défis extraordinaires et que tout le monde remarquera, ils peuvent être minimes dès lors qu'ils vous appartiennent.

Relever ses propres défis 

Courir 3 km, préparer tout un repas, prendre soin de soi, parler en public, se poser du vernis, ouvrir son restaurant, voyager à travers le monde, manger plus sainement, décrocher le poste de nos rêves, construire sa propre maison ; les défis à relever sont nombreux et ont la grande particularité d'être propres à chacun. Parce que non il n'existe pas de petits ou de grands défis mais seulement des défis à relever, ils valent tous la peine de se battre pour eux. Le fait de relever nos défis personnels nous permet d'avancer et de progresser, de donner un sens à notre route et de se satisfaire de la vie que nous menons. Certains prendront plus de temps à se concrétiser que d'autres mais aucun ne doit être laisser pour compte, toutes les personnes ayant réalisées de grandes choses se rejoignent à dire que leurs défis semblaient au départ impossibles et que nombreuses ont été les fois où leur seule pensée était de tout abandonner. Néanmoins, ils ont choisi l'option de la difficulté et de la persévérance et aujourd'hui c'est de ces personnes là dont nous nous souvenons et qui inspirent beaucoup d'entre nous. Mais attention, les personnes qui nous inspirent ne doivent pas devenir nos points de comparaison. Selon moi l'exemple est bénéfique mais la comparaison peut être destructrice.

Prendre seulement exemple

Prendre exemple, puiser, s'inspirer des personnes qui nous entourent est bon mais la frontière se trouve à la comparaison. Depuis tout petit, nous avons bien trop été habitué à nous comparer et à être constamment en compétition mais pour quelle raison ? Je n'évoque pas ici la compétition qui nous pousse à devenir meilleur et à relever nos défis, cette compétition là est saine et peut avoir le rôle de véritable moteur. Non je parle de la compétition qui nous impressionne et nous empêche d'avancer, celle qui nous cloue les pieds au sol par peur de faire moins bien. Ce sentiment de ne pas tenter la chose en pensant d'avance que ça n'en vaudra pas la peine. Pour se sortir de cet engrenage bien trop souvent destructeur, nous devons avancer en gardant à l'esprit que la seule et réelle compétition que nous devons entreprendre et celle contre nous même ! Personne n'a le droit de nous dire que nos combats n'en valent pas la peine ni que nous n'y arriveront pas. Néanmoins, personne ne croira non plus en nos combats si nous n'y croyons pas nous les premiers.

Alors arrêtons d'avoir peur, arrêtons de se restreindre et de ne pas oser, gardons à l'esprit encore et toujours que nous n'avons rien à perdre. Vous pensez aujourd'hui ne rien avoir de précieux, ne rien n'avoir qui vous rend fière et vous fait marcher la tête haute ? Alors qu'avez-vous à perdre si vous pensez déjà ne rien avoir ? L'explication est poussée à son paroxysme je vous l'accorde mais l'idée est là. Croyez en vos rêves, en vos envies, vos défis et plus que tout croyez en vous, dépassez-vous, trébuchez, relevez-vous et avancer de nouveau.

Le chemin est long mais la route formatrice et l'arrivée un accomplissement.

xx Jenna  

 

 

Share Tweet Pin It +1
Previous PostSo Trenchy
Next PostLa marque Naturé MOi

2 Comments

  1. Anonyme
    6 mois ago

    Coucou Jenna! Tu écris vraiment très bien!! 😉

    Reply
    1. WonderFox
      6 mois ago

      Un coucou à toi personne anonyme 😀 Merci beaucoup !! Contente que ça te plaise 🙂

      Reply

Laisser un commentaire

557 vues